#LACHPA d’vue qu’on est tous solidaires !

Partager :

Lieu de vie sur la base d’un habitat groupé, participatif et solidaire avec activités agricoles, artistiques et conviviales. Le lieu peut accueillir ses habitants jusqu’à la fin de leur vie. A la campagne mais pas isolé. Mots clé : entraide, ouverture, bienveillance, beauté, respect du vivant.

4. Lien social, place des habitants et des aidants

Auvergne-Rhône-Alpes

  • Stade du projet : du développement (actions déjà menées, partenariats en cours...)
  • Public : Personnes âgées
    Personnes handicapées
    Personnes malades

  • Localisation : zone rurale

Origines et histoire du projet

Le projet naît en juillet 2015 du désir d’Anne de créer un lieu dans lequel Michèle, sa mère atteinte d’Alzheimer et vivant en EHPAD à 450 km de sa fille, pourrait vivre avec d’autres personnes vulnérables dans un habitat qu’elles partageraient avec des personnes plus jeunes, dont sa fille et son gendre. Michèle est décédée fin décembre 2017, mais le projet perdure et répond à 2 objectifs : accueillir dès le départ 3 ou 4 personnes vulnérables (habitat inclusif) ET anticiper le vieillissement de tous, grâce à un dispositif pluriel : intervention de professionnels (projet de créer un service d’aide à la personne en interne) + coopération des proches + vigilance active et solidarité bienveillante pensées en amont et au long cours de tout le collectif des habitants du lieu de vie.

Problématique

A terme, ce lieu comptera 12 à 15 foyers, dont 3 ou 4 personnes rendues vulnérables par la maladie ou le grand âge.

Ces dernières souhaitent :

  • jouir de l’intimité de leur chez elle sans subir l’isolement social
  • recevoir l’aide adaptée à leurs besoins et attentes
  • se voir accorder la liberté d’écrire jusqu’au bout leur vie comme elles l’entendent.
    Autour d’elles s’organise un collectif d’habitants en pleine santé, qui souhaitent TOUS :
  • vivre l’aventure d’un habitat participatif et solidaire prenant en compte le vieillissement de chacun et le maintien à domicile jusqu’au bout
  • donner un peu ou beaucoup de leur temps et de leur créativité pour veiller sur leurs voisins les plus fragiles et compléter ainsi le travail des professionnels qui les accompagnent au quotidien
  • faire vivre dans ce lieu des projets qui favorisent l’ouverture, la rencontre, le partage et nourrissent le lien social : utilisation judicieuse des espaces communs : cuisine et salle à manger collectives, espaces d’activité (jardinage, resto guinguette, accueil de personnes de passage, spectacles…).
    Un service d’aide à la personne sera créé. Les professionnels interviendront sur le lieu et dans les communes

Solutions proposées

Notre projet dans l’idéal est un habitat de forme coopérative, avec des personnes de différentes générations (aujourd’hui de 9 à 83 ans) qui souhaitent mutualiser des ressources humaines et matérielles et faire vivre un lieu de vie convivial, ouvert sur le monde, en mouvement, capable de remise en question, évolutif. C’est un lieu confortable, chaleureux, adepte d’une communication non violente, où simplicité, sobriété, plaisir, beauté, lumière, … se côtoient. La dimension humaine et le savoir-vivre ensemble sont essentiels : la philosophie du projet repose sur l’implication de chacun dans un rôle de proche aidant envers les plus vulnérables et le développement de liens fraternels. A la recherche constante d’un équilibre entre le vivre ensemble et l’intimité de chacun, il reconnait et permet les temps de solitude et de silence. Ses habitants souhaitent entretenir des relations harmonieuses et fructueuses avec leur voisinage. Le respect du vivant est une valeur fondamentale. Le lieu s’implante à priori dans un lieu de campagne proche d’une ville de taille moyenne ou grande. Il est globalement tournévers la transition écologique et sociétale.

Les petits plus du projet

Ce projet est une initiative citoyenne en chemin depuis 2016 sur le mode participatif. C’est un projet d’habitat groupé qui prend en compte ET anticipe le vieillissement et la fin de vie. La complémentarité «intervention de professionnels du soin + solidarité bienveillante des habitants, dont des proches aidants + coopération libre des proches non habitants» permet de relever le défi du maintien au domicile jusqu’au bout de la vie.
C’est un lieu de vie pour des habitants de plusieurs générations qui y développent des activités favorisant le bien vivre, grandir et vieillir ensemble en restant acteurs de leur vie jusqu’au bout.
C’est une solution pour prévenir l’isolement des aidants et l’épuisement qui s’ensuit. C’est une manière de changer le regard posé sur la vieillesse et la dépendance.

Galerie Photos